Pourquoi l’industrie n’attire plus ?

Industrie pénurie recrutement

L’industrie entre dans l’ère des objets connectés, de la donnée et des algorithmes intelligents. L’industrie connectée se familiarise dès aujourd’hui avec des modes de production intégralement repensés. En lien de plus en plus étroit avec l’usage et le client.

Deuxième réalité, l’industrie traditionnelle va devoir remplacer 250.000 départs en retraite chaque année. Les entreprises industrielles recherchent des compétences à tous les niveaux, du bac pro au diplôme d’ingénieur, des professionnels compétents scientifiquement… mais aussi des commerciaux ou de simples comptables.

L’industrie redevient donc une filière porteuse en termes d’emploi. Notamment pour les jeunes, puisque 30 à 40 % des recrutements les concernent. Les mutations technologiques exigent de nouvelles compétences auxquelles il faut former les jeunes. Même si elle commence à attirer leur attention, l’industrie n’attire pas suffisamment, et notamment les jeunes femmes.

L’industrie est donc confrontée à un problème d’attractivité, mais également à un problème d’adéquation entre l’offre de formation et ses besoins.

Côté diplômes, la tendance est à une hausse du niveau de qualification. Cependant, les recruteurs déplorent le faible choix de carrières à caractère scientifique. Et les entreprises privilégient encore les modes de formation traditionnels au détriment de l’apprentissage.

« Nous recevons beaucoup d’offres pour de l’aide à la personne, des postes d’infirmières ou aides-soignantes, de chauffeurs dans les transports, note Séverine Soubien, conseillères entreprises à Pôle Emploi. L’industrie reste aussi un secteur fort avec des demandes de conducteurs de ligne, de métallier, chaudronnier, soudeur, etc. Mais ça n’attire plus les gens. »

Les causes du désamour de l’Industrie

« Il existe un réel désamour des métiers industriels » analyse Laurent Duverger, manager des centres experts chez Randstad. 

Ce désamour a plusieurs raisons.
L’industrie est associé à l’image dégradée de celle-ci, avec des métiers dits difficiles, peu valorisants, mal rémunérés et en plus des métiers manuels. De plus, nous entendons à travers les moyens de communications (télé, radio, journal) que l’industrie est en déclin. On ne parle que des fermetures d’usines et des pertes d’emplois liées à celles-ci alors qu’il y a aussi de la création d’entreprises et d’usines non seulement, mais aussi une augmentation des recrutements.
Cela pose un problème, le nombre de personnes partant en retraite augmente dans l’industrie et elle n’arrive pas à attirer de nouveaux talents.

De plus, avec les nouvelles technologies, il y a de nouveaux métiers comme stratifieurs-drapeurs dont l’apparition est liée à la création et l’importance aujourd’hui des matériaux composites. Les offres de formations doivent s’aligner face aux nouvelles demandes des industriels.

Ces deux facteurs combinés, l’industrie française n’aura plus les compétences nécessaires afin de continuer à développer son savoir-faire et sa future compétitivité.

5 raisons de rejoindre l’industrie


Alors, on vous donne 5 raisons de rejoindre l’industrie :

1. Au moins 250.000 recrutements par an jusqu’en 2025 sur toute la France

2. Plus d’une entreprise sur deux peine à recruter

3. Le secteur se robotise et se digitalise

4. Les métiers de la maintenance très porteurs
La maintenance est un des métiers de l’industrie qui se transforme le plus. Avant, il s’agissait seulement de réparer une machine en panne. Aujourd’hui, les techniciens de maintenance doivent les prévenir (maintenance préventive) et grâce aux nouvelles technologies, la maintenance prédictive se développe (c’est-à-dire une prédiction de probabilité qu’un équipement devienne défaillant)

5. L’industrie paie plus  !
En moyenne, le secteur de l’industrie paye 13% mieux que la moyenne des autres secteurs.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Actualités

En France, l’industrie est une filière d’avenir pour les jeunes

Le secteur industriel est déjà très riche en opportunités d’embauche et d’évolution de carrière pour la jeune génération. Les plans …
+
Actualités

Le Groupe Institut de Soudure à Montoir-de-Bretagne

Présentation de l’Institut de Soudure L’Institut de Soudure, avec 28 implantations en France métropolitaine, est un groupe entreprenant, apporteur de solutions, …
+
Actualités

Horizon 2030 : Industrie Verte ?

Cours des matières premières, coût de l’énergie, réglementation, fiscalité, concurrence internationale, nouvelle économie, révolution numérique : tous ces facteurs conditionneront grandement …
+